La formation DUP pour lutter contre les mauvais réflexes

Denis a une longue expérience en tant que représentant du personnel et en tant que syndiqué, il a vécu cinq PSE (plans sociaux) successifs et une fermeture de site dans le même groupe et accompagne aujourd’hui les nouveaux élus pour assurer le renouvellement du CHSCT notamment.

Il est important de se former en tant qu’élu du personnel

« Je me suis formé tout seul. Dès le début j’amenais le code du travail à chaque réunion. J’ai suivi peu de formations, mais je considère qu’il est important de se former et je pousse les jeunes élus à le faire, d’autant plus que nous sommes dans un secteur d’activité difficile, avec une remise en cause tous les quatre ans pour les comités d’entreprise et tous les deux ans pour les CHSCT.

En formation DUP, j’ai encore appris des choses

« Il y a sans cesse de nouvelles lois, on acquiert de mauvais réflexes avec le temps et il ne faut pas forcément écouter les anciens, car ils n’ont pas forcément bien fait avant nous… En plus avec la DUP, les mandats s’accumulent et il faut sans cesse mettre à jour ses connaissances. Je suis DS (délégué syndical) depuis 25 ans et élu du personnel depuis presque autant, mais au cours de cette formation DUP, j’ai encore appris des choses, y compris grâce à la qualité du formateur. »

La société de Denis emploie un peu moins de 300 salariés.

Consultez les formations en lien avec cet article :

Vous avez suivi cette formation ? Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *