La formation CHSCT nous a révélé des signaux d’alerte en RPS

« Nous avons suivi la formation CHSCT de 5 Jours avec Social Solutions et Partenaires sur recommandation de notre fédération syndicale. Les deux formateurs se sont succédé : 2 jours avec Bruno Chanu, plutôt orienté connaissances législatives, puis 3 jours avec Nelly Quilichini pour un enseignement plus pragmatique sur le fonctionnement du CHSCT au quotidien et sur les risques psychosociaux également.

Une formation CHSCT très axée sur notre vécu

Notre session était en inter-entreprises, c’est-à-dire que nous étions en formation avec des élus du personnel, des membres de CHSCT d’autres sociétés, du même secteur d’activité. Nous avons travaillé par rapport à nos entreprises, ce qui nous a permis de voir un même cas appliqué dans plusieurs contextes différents. C’était intéressant également de pouvoir échanger entre nous et de voir que pour un même problème, il y a plusieurs manières de le traiter.

Nous allons prendre rendez-vous avec l’inspecteur du travail

Dans notre CHSCT, l’organisation est en règle. Il nous manque tout de même le règlement intérieur du CHSCT que nous allons mettre en place. Les formateurs de Social Solutions nous ont fourni un exemple de règlement.  Dans notre instance, je suis le seul à avoir déjà eu un mandat, les autres sont de nouveaux élus. La formation m’a permis de mettre à jour mes connaissances et de relever l’importance des procédures, pour les réunions ou en cas d’expertise par exemple. En conséquence, nous allons prendre rendez-vous avec l’inspecteur du travail et avec l’inspecteur de la Carsat, que nous n’avons encore jamais vu !

La formation CHSCT nous a fait prendre conscience de l’urgence d’agir

La partie de la formation qui m’a le plus intéressé est celle qui concerne les risques psychosociaux, car c’est un problème actuel dans notre entreprise. La direction se voile la face à ce sujet et les salariés sont en souffrance : il y a des accrochages tous les jours. La formation CHSCT, en nous rappelant les critères de l’INRS au sujet des risques psycho-sociaux (RPS), nous a éclairés sur ce qui arrive dans notre entreprise. Les critères correspondent : le taux d’absentéisme est de 7 à 8 % et nous avons plusieurs signaux d’alerte. D’ailleurs, dès que j’ai été élu il y a environ huit mois, j’ai dû faire face à un cas de harcèlement moral. A la dernière réunion du CHSCT, nous avons appris que l’Inspection du travail avait reçu un courrier à ce sujet de la part de 11 personnes de la société. Il est temps pour nous d’agir et cette formation CHSCT nous a permis de nous rendre compte de l’urgence. »

Consultez les formations en lien avec cet article :

Vous avez suivi cette formation ? Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *