« Ce que l’on fait en mandats développe des compétences » Cyril, RS

Cyril Duval a fait partie du premier groupe de candidats qui a inauguré le dispositif d’accompagnement vers la certification à Angers. Il a obtenu un premier certificat « Encadrement et animation d’équipe » et souhaite poursuivre par un bilan de compétences pour préparer son avenir d’après-mandats. 

Cyril Duval, représentant et délégué syndical ScaniaCyril Duval est aujourd’hui secrétaire départemental de son syndicat et il siège dans les plus hautes instances de représentation du personnel du groupe Volkswagen dont fait partie son entreprise, Scania. Avant d’y parvenir, depuis 2005, il a occupé plusieurs mandats de représentation du personnel, délégué du personnel, secrétaire du CHSCT, délégué syndical, en passant par le comité d’entreprise. Il siège désormais au comité monde de Volkswagen et a suivi des formations réservées aux cadres du syndicat. Cyril a donc fait le tour des mandats d’entreprise. Quand il a appris la création du dispositif de certification par l’arrêté du 26 juin 2018, il n’a pas hésité et s’y est engagé.

Pourquoi faire certifier ses compétences acquises pendant ses mandats ?

Ce dispositif permet aux mandatés en entreprise, par un accompagnement personnalisé et 11 semaines de travail collectif et individuel, de formaliser les compétences acquises au cours d’un mandat et de démontrer par écrit et par oral qu’elles sont « transférables » dans un poste de travail. Mais pourquoi Cyril a-t-il choisi d’intégrer ce parcours ? « Tout ce que l’on fait, quel que soit le mandat que l’on a, contribue à développer des compétences parfois totalement différentes de notre métier d’origine. L’inconvénient est que cet apprentissage dépend d’un mandat électif, qui peut donc s’arrêter du jour au lendemain. Or, après tout ce que j’ai vécu, je ne me vois pas reprendre à plein temps mon boulot actuel. » Pourtant, Cyril est, par choix, toujours à 50 % de son temps sur son poste de travail, y compris un week-end sur deux et sur son temps personnel.

« A priori, je pouvais valider 90 % des compétences du CCP »

Le mail qui l’informe de l’existence de cette nouvelle voie de reconnaissance des compétences des mandatés a eu l’effet d’un déclencheur. « Intégrer ce dispositif m’a permis de m’interroger sur mon parcours, de réfléchir à tout ce que j’ai appris en 13 ans. Le certificat de compétences professionnelles (CCP) que j’ai choisi est celui d’Encadrement et d’animation d’équipe. Au premier abord, je me suis rendu compte que je pouvais, a priori, valider 90 % des compétences décrites dans le référentiel du CPP. Les ateliers avec les conseillers de l’Afpa m’ont fait prendre conscience de mes pratiques professionnelles. J’ai pu les traduire par des compétences, puis les transposer du mandat vers un poste de travail. Ce n’est pas facile. Ensuite, il a fallu évaluer les compétences qui me manquaient encore et trouver le moyen de les combler. »

Avoir deux CCP complémentaires pour obtenir le titre professionnel complet

Avec l’accompagnement des professionnels de l’Afpa, leur apport de méthode, d’outils et d’orientations pour bien construire le dossier et l’argumentaire oral, Cyril a obtenu son certificat début juillet 2018. Pour obtenir le titre professionnel complet de « Responsable de petite et moyenne structure », ce qui pour lui signifie « manager », il doit obtenir deux autres CCP complémentaires qui correspondent chacun à un autre domaine de compétences. La demande d’équivalence auprès de la Direccte des Pays de la Loire lui permettra de valider ces CCP et d’obtenir le titre professionnel du ministère du travail.
Cyril compte utiliser ses heures de Cif pour préparer l’examen et obtenir les certificats. Mais au préalable, pour être sûr de bien s’orienter, il souhaite faire un bilan de compétences. Du côté de son entreprise, « la DRH est ouverte sur le sujet » et sera sans doute sensible à « son employabilité » acquise avec les CCP.

 

Fiche d’identité :
Age : 46 ans
Formation initiale : CAP école hôtelière
Entreprise : Scania
Fonction : magasinier-cariste
Mandats actuels : représentant syndical au CE,  membre du comité monde VW, délégué syndical, délégué du personnel, secrétaire général du syndicat départemental.
Temps de mandat : 50 %
Objectif : préparer sa reconversion.
CCP obtenu : Encadrement et animation d’équipe
Équivalence validée : CCP « Animer une équipe ».Titre professionnel visé : « responsable de petite et moyenne structure » niveau III
Cyril doit obtenir 2 CCP complémentaires pour atteindre le titre complet :
CCP « Piloter les opérations commerciales et la production de biens et services »
CCP « Gérer les ressources financières »

 

Philippine Arnal-Roux