Certificat mandatés. Les étapes pour obtenir une première reconnaissance

Treize mandatés en entreprise de la région des Pays de la Loire se sont engagés dans le nouveau dispositif d’accompagnement qui va les mener jusqu’au jury de certification fin juillet. Voici les étapes qu’ils ont suivies.

Philippe_Joelle_certification_mandates

Les candidats à la certification des mandatés participent à quatre ateliers pour préparer leur dossier et leur oral devant un jury.

De syndicats différents, de parcours de vie et professionnels variés, ces treize premiers candidats à la certification, ont en commun de souhaiter une reconnaissance de certaines de leurs compétences acquises lors de leur(s) mandat(s). Leurs objectifs respectifs sont également divers : se reconvertir dans ou hors de leur entreprise, évoluer dans leur métier d’origine, reprendre une formation pour obtenir un diplôme, simplement pour la reconnaissance ou également pour changer de vie professionnelle.

En résumé le dispositif d’accompagnement, assuré par les professionnels de l’Afpa, se compose de :

  • Une information collective
  • Un entretien de positionnement sur un certificat avec une psychologue du travail
  • Quatre ateliers de préparation au passage devant le jury
  • Une heure d’examen oral avec un jury.

Une motivation commune : la reconnaissance !

Tous ont aussi en commun le constat de leur « non-évolution » professionnelle, partie visible de la discrimination syndicale, pendant les années de leur mandat, alors que pendant 30 à 100 % de leur temps de travail, ils ont défendu les droits de leurs collègues et camarades. Ils ont négocié dans l’intérêt des salariés, ils ont organisé des activités sociales et culturelles pour leur bien-être, etc. Autant d’activités « extra-professionnelles » qui réclament rigueur et implication et qui révèlent, au bout du compte, de véritables compétences et qualités. On pourrait faire le parallèle avec l’engagement de bénévoles dans le monde associatif, mais la comparaison s’arrête-là.

_______________________________________________

Retrouvez toutes les informations sur la certification à partir de l’article suivant : « La certification dédiée aux mandatés est créée ».

_______________________________________________

1e étape : information collective et entretien de positionnement

La communication autour de ce nouveau dispositif innovant, dédié aux mandatés, s’est faite dans un premier temps à l’échelle des Pays de la Loire, via les syndicats parties prenantes : la CFDT, FO, la CGT et la CFE-CGC. Une vingtaine de personnes se sont présentées aux journées d’information sur l’accompagnement pour connaître les conditions, le déroulement et les objectifs de la démarche. Une minorité ne correspondait pas au profil, une dizaine, emballée mais prise par des délais trop courts, a préféré s’inscrire sur la session d’octobre, treize enfin se sont lancés dans l’aventure.

Avant même d’arriver au premier atelier d’une demi-journée, chaque candidat bénéficie d’un entretien d’une heure et demie avec une conseillère d’Afpa transition. Trois psychologues du travail, professionnelles des questions de compétences, déterminent, avec chaque candidat, la certification professionnelle qui lui correspond le mieux sur les six CCP ou certificats de compétences professionnelles, actuellement disponibles, soit :

  • animation et encadrement d’équipe
  • assistance dans la prise en charge de projet
  • mise en oeuvre d’un service de médiation sociale
  • gestion et traitement de l’information
  • prospection et négociation commerciale
  • suivi de dossier social d’entreprise.

D’autres certifications concernant les compétences de mandatés devraient être mises en place d’ici à 2019.

La suite ? Cinq ateliers pour formaliser et faire reconnaître ses compétences « transférables »