« Accompagner le vertige de liberté créé par les ordonnances » A. Foucher

La journée des Relais 2017 du 23 novembre a été riche en débats et en intervention de personnalités du monde du droit social, de la formation professionnelle et de l’accompagnement des acteurs du dialogue social.

Trouver-une-formation-CE.com et Miroir Social, organisateurs de cet événement, soutenu par l’Anact, Centre Inffo, le FPSPP et et le ministère du Travail, vous donnent d’ores et déjà rendez-vous pour la prochaine édition : Les Relais 2018 du dialogue social et de la formation !

Le cœur de la journée des Relais 2017 : quatre conférences sur le dialogue social

Jean Emmanuel Ray, professeur à l'école de droit de la Sorbonne

« En 1982, le tremblement de terre des lois Auroux, puis la dérogation aux accords de branche, et demain, vers une dérogation à l’accord d’entreprise pour privilégier le gré à gré » ?

Après l’introduction brillante de la journée par Jean-Emmanuel Ray, professeur à l’école de droit de la Sorbonne, les tables rondes se sont succédées sur les thèmes suivants.

Vous retrouverez bientôt les comptes-rendus de chacune d’entre elle au travers d’articles publiés dans nos actualités :

1. Au quotidien, comment managers et représentants du personnel sont-ils amenés à cohabiter ? Comment améliorer les conditions de celles-ci ? Décryptage du jeu des postures.

Avec la participation de :
– Isabelle Aubine, consultante formactrice Santé et Sécurité au Travail chez le cabinet Acor
– Bénédicte Tilloy, fondatrice du Digilab, ancienne secrétaire générale et DRH de SNCF Réseau
Michel Tibayrenc, délégué syndical central FO chez Bouygues Telecom
Agnès Le Bot, ancienne secrétaire confédérale CGT, en charge du dialogue social.
Stéphane Roose, directeur associé du groupe JLO.

 

2. Economie, actionnariat, emploi, santé au travail, protection sociale : quelle place aux formations communes pour un dialogue social plus efficace ? Dans quelles limites ? Quid des conséquences d’un dialogue social manqué ?

Avec :

– Pierre-Jean Rozet, de l’Intefp sur le projet de cahier des charges des « formations communes »
– Virginie Malnoy, directrice adjointe du Groupe Harmonie Mutuelle
Christophe Doyon, directeur général de Secafi
Olivier Mériaux, directeur technique et scientifique de l’Anact
Michael Lecomte, directeur des relations sociales de Novartis.
Alain Maspataud, secrétaire national de la fédération UNSA Industrie Construction

 

3. Plan de formation : comment le co-construire dans l’intérêt collectif et individuel ? Dans le cadre des PSE ou non : comment accompagner l’expression individuelle des besoins de formation ? 

Avec :
– Pierre-François Tallet, chargé d’études à la direction juridique de Centre Inffo
Nicolas Faintrenie, consultant senior chez Sémaphores
Jean-François Foucard, Secrétaire confédéral CFE-CGC
Patrice de Broissia, directeur du pôle carrières & mobilité d’Oasys Consultants
René Bagorski, président de l’Afref, association française de réflexion et d’échanges sur la formation
Philippe Debruyne, secrétaire confédéral CFDT, vice-président du Copanef.

 

4. Quels dispositifs contribuent à valoriser les compétences des représentants du personnel et à les faire évoluer professionnellement ? Quelle prise en compte de la capacité des managers à faire vivre le dialogue social ?

Avec :
Nicole Maggi-Germain, directrice de l’ISST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Réseau national des instituts du travail
Jean-Christophe Sciberras, DRH de Solvay
Jean-Dominique Simonpoli, auteur du rapport sur la reconnaissance des compétences syndicales
Jean-Luc Molins, secrétaire national de l’Ugict-CGT
– excusé : Philippe Adami, directeur général de Cadeco

« Il faut accompagner le vertige de liberté créé par les ordonnances » Antoine Foucher

Antoine Foucher_Relais 2017 du dialogue social et de la formation1

Antoine Foucher, directeur de cabinet de Muriel Pénicaud, ministre du travail, a clôturé l’édition 2017 des Relais du dialogue social et de la formation. Photo : Olivier Crenon.

En clôture de la journée, Antoine Foucher, directeur de cabinet de la ministre du travail, Muriel Pénicaud est intervenu par un discours rappelant l’objectif des ordonnances, essayant de rassurer les élus du personnel et les enjoignant à se saisir et à accompagner le champ de liberté ouvert par la réforme du droit du travail.

 

 

Huit moments d’improvisation par la compagnie des Big Buddies

compagnie big buddiesChaque conférence a été introduite par une saynète de 5 à 10 min. faisant référence aux pratiques en termes de dialogue social. Les Big Buddies ont pris le parti de demande au public de choisir une date entre -2 500 et 2 500 ans et d’imaginer en conséquences, l’état du dialogue social dans l’entreprise à la date donnée… Très réussi !

 

Quinze exposants et une librairie : des services et de la matière pour cultiver le dialogue social

En parallèle des quatre conférences « interactives », un espace d’exposition a permis aux participants de la journée de faire connaissance avec des experts du dialogue social et de la formation des IRP notamment. La librairie Le Palimpseste (Paris XIIIe) a également proposé une sélection d’ouvrages sur les thèmes abordés au cours de la journée.

De plus, Centre Inffo avait édité un fascicule sur la formation professionnelle et les élus du personnel, spécialement pour cette journée.

Objectif  atteint pour les Assises 2017 de la formation des acteurs du dialogue social

Notre objectif est atteint : réunir entre 250 à 300 acteurs du dialogue social dans l’entreprise pour qu’ils trouvent des informations utiles et des interlocuteurs appropriés pour :

  1. Remplir sa mission d’IRP, de mandaté, de RH, responsable de formation ou manager au service des salariés et de la pérennité de l’entreprise (intérêt collectif)
  2. Valoriser les compétences que chacun a acquis dans sa fonction (RH, manager) ou son mandat pour déployer son propre parcours (progression, reconversion – intérêt individuel).

Cet événement au concept innovant en privilégiant l’interactivité à chaque moment et en réservant des moments conviviaux autour de performances expertes d’improvisation sur des sujets quotidiens relatifs au dialogue social. Nous renouvelons l’expérience en 2018 !

Nos partenaires de la journée :

Banniere Relais dialogue social partenaires-min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais aussi :

relais dialogue social Volentis Acteus Tandem Technologia

 

 

et le soutien de :

logo_fpspp_fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels

soutiens_organisateurs_ministere du travail_centre inffo_anact

Consultez les formations en lien avec cet article :