Vacances 2018 : mode d’emploi CE pour réserver (1/3)

Michel est nouvel élu CE dans la société Bienoboulo, en charge de l’achat des vacances 2018. Les salariés apprécient beaucoup les locations en camping. L’élu du personnel se met donc à chercher les meilleures offres en fonction du budget ASC du comité d’entreprise

Un collègue a attiré son attention sur un camping où le comité d’entreprise avait jusqu’à présent l’habitude de réserver. Il est équipé de tipis et de cabanes. Michel ne voit pas d’inconvénient pour y rester fidèle, mais son but est aussi de proposer aux salariés une large offre de vacances au meilleur rapport qualité – prix. Or, les tour-opérateurs ou agences de voyages proposent des réservations au choix dans parfois plus de 100 campings. Comment choisir ?

La sélection du camping par le CE

gestion budget ASC du CE_mode d'emploi CE_vacances campingMichel épluche donc les catalogues envoyés directement par les campings et consulte sur internet les offres des agences et des tour-opérateurs. Il demande deux ou trois devis, après avoir passé des coups de fils pour avoir des précisions.

Face à la commission du CE qui a lieu au cours de l’automne, Michel présente sa sélection. D’accord, pas d’accord… son choix est discuté, ajusté puis validé, c’est parti pour la commande.

Linéaire, lot de semaines ou au coup par coup ?

Michel contacte l’opérateur sélectionné qui lui pose une série de questions et le conseille en fonction des attentes des salariés : veut-il acheter un nombre de semaines consécutives (linéaires), un lot de semaines à utiliser hors saison (bouquet) ou prendre des réservations au coup par coup ?

Pour l’achat de linéaires, le comité d’entreprise doit signer un contrat qui précise le nombre de semaines réservées, le prix total, le détail des prestations des campings, l’acompte (environ 30 %), le mode de paiement (30 à 45 jours avant le début de la saison), les conditions de reprise des semaines invendues et l’assurance annulation optionnelle. Il a aussi obtenu une semaine gratuite supplémentaire et un kit draps dans les mobil-homes, un petit service supplémentaire toujours apprécié des vacanciers.

Pour l’achat d’un bouquet de semaines, Michel doit suivre la même démarche. Il s’agit d’un lot de semaines consécutives à utiliser pendant une certaine période.

Le coup par coup : pour les comités d’entreprise à petit budget ASC

Au coup par coup est une formule intéressante pour les comités d’entreprise qui ont un petit budget et peu de temps à y consacrer. En effet, à la différence des deux autres formules, c’est le salarié qui réserve lui-même et paie directement ses vacances à partir d’une offre de campings pré-négociée par le CE avec le tour opérateur. Le comité d’entreprise se décharge donc à la fois de la tâche de réservation et du paiement.

L’inconvénient est que le salarié n’aura pas de garantie quant à la disponibilité des dates.

Globalement, plus les réservations se font tôt, plus le comité d’entreprise et les salariés auront un large choix de dates de vacances.

Retrouvez :
les formations à la gestion du budget ASC du CE
les formations à la gestion des budgets du CE et au rôle de trésorier du CE

A lire aussi :
Les voyages du CE : détaillez au maximum pour éviter les contentieux

Lisez la suite des aventures-conseils de Michel pour savoir quelle formule il a finalement choisi !

Philippine Arnal-Roux