Prévenir les TMS : adoptez la bonne attitude devant l’écran

Les TMS ou troubles musculo-squelettiques, parmi lesquels le mal de dos est récurrent, sont présents dans tous les métiers et notamment dans le tertiaire, face à un écran d’ordinateur. Voici quelques gestes simples, qui, associés à un peu d’attention de chacun sur sa posture peuvent prévenir ou réduire torticolis et autres courbatures douloureuses.

prévenir TMS troubles musculo squelettiquesEn tant qu’élu du CHSCT, vous pouvez suivre des formations pour prévenir les TMS ou troubles musculo-squelettiques. Mais au-delà de votre rôle de vigie de la santé et de la sécurité des travailleurs, vous pouvez aussi transmettre des messages et des conseils à vos collèges au quotidien !

8 conseils de postures face à l’ordinateur

Tout le monde a eu, à un moment ou un autre, quel que soit son métier, des douleurs dans la nuque, le dos, les épaules ou les jambes. Face à l’écran, les mauvaises positions ou l’absence de réflexion sur l’agencement du poste de travail aboutissent fréquemment à des conséquences préjudiciables.

1. Ecran d’ordinateur

Privilégiez un écran antireflet mat avec un affichage sur fond clair.

2. Orientation du poste de travail

L’ordinateur doit être placé perpendiculairement aux fenêtres du bureau pour éviter d’avoir la lumière de face, éblouissante, ou de dos, générant des reflets.

3. Aménagement du poste de travail

L’ordinateur doit être placé à la hauteur des yeux.
Pour les personnes portant des verres progressifs, l’ordinateur peut être situé plus bas.
Le clavier doit être placé entre 10 et 15 cm du bord de la table.

4. Souris et clavier

Pensez au repose-paume de la même épaisseur que le clavier.
Comme pour d’autres outils, il faut adapter la souris à la taille de la main.
La souris doit se situer dans le prolongement de l’épaule et l’avant-bras doit être appuyé sur la table. Les nouvelles souris verticales répondent a priori aux besoins car elles respectent la position naturelle du bras, mais nous manquons encore de recul sur leur efficience.

5. Fauteuil

prévenir les TMS devant un écran_INRS

L’INRS publie sur son site tout un dossier sur la prévention des troubles musculo-squelettiques.

Mieux vaut privilégier les fauteuils réglables en hauteur avec un dossier compris entre 45 et 55 cm de haut. Un siège inclinable qui suit les mouvements du corps est recommandé.
En revanche, sont à proscrire : les fauteuils sans dossier sur lesquels on repose les genoux en position fléchie. Ces modèles compriment les jambes et empêchent une bonne circulation sanguine.

6. Repose-pieds

Selon le code du travail, tout employé qui demande un repose-pied est en droit d’en bénéficier.

7. Posture et fatigue visuelle

Pour limiter la fatigue visuelle, il faut se détacher de l’écran régulièrement et penser à regarder au loin, en se levant et en allant regarder par la fenêtre par exemple.
Si le travail devant un écran est intensif, il est préconisé de faire une pause active toutes les heures en quittant physiquement son poste de travail.
De plus, quelques exercices des yeux de gauche à droite et de droite à gauche permettent de solliciter les muscles latéraux des yeux et d’éviter l’apparition d’éventuels strabismes.

8. L’usage de l’ordinateur portable

La posture d’usage, fléchie devant un ordinateur portable, posé à même la table et parfois même sur les genoux d’usage est mauvaise en soit, notamment parce que l’écran fait corps avec le clavier.
Sachez qu’à moins de 50 cm de distance, cette position génère de la fatigue visuelle et des douleurs dans la nuque et le dos. L’idéal est de rehausser l’ordinateur au niveau des yeux, sur un plan incliné et d’utiliser une extension de clavier, afin de retrouver une posture correcte, recommandée comme devant un ordinateur fixe.

Source : document rédigé par François Cail de l’INRS.