DU Analyse du travail et risques professionnels : inscriptions ouvertes

Ce 15 septembre, les inscriptions pour le DU analyse du travail et risques professionnels seront ouvertes pour un début des cours le 5 décembre. Cette formation qui réunit praticiens et universitaires autour des questions de l’amélioration des conditions de travail, peut être un bon tremplin vers une reconversion pour les membres de CHSCT passionnés par leur mandat.

Du Analyse du travail et risques pro Strasbourg

Le diplôme universitaire Analyse du travail et risques professionnels de l’IRT de Strasbourg est ouvert, sur dossier, aux membres de CHSCT. Illustration de Claire Laffargue tirée du blog http://voila-le-travail.fr

Lancée en 2010 à l’initiative de Francis Meyer, maître de conférences en droit social à l’université de Strasbourg, ce diplôme interdisciplinaire a connu un succès immédiat, comptant une dizaine d’étudiants par promotion. « Un public très divers » de préventeurs, membres de CHSCT, médecins du travail et syndicalistes, précise son directeur. Stoppé au bout de trois promotions pour cause de réforme de la formation professionnelle notamment, le diplôme universitaire est à nouveau proposé en cette fin 2016.

Le DU analyse du travail et risques professionnels de l’Institut de travail de l’université de Strasbourg a pour objectif de transmettre des savoirs sur les domaines concernant les conditions de travail, l’analyse des risques, le droit du travail, l’action de prévention, l’ergologie* et la psychologie du travail. Francis Meyer appuie sur la qualité des intervenants de cette formation et notamment sur la présence d’Emmanuel Triby, professeur en sciences de l’éducation et spécialiste en ergologie.

Le cursus est accessible aux personnes titulaires d’un bac+2, d’un niveau équivalent ou bien de trois ans d’expérience dans une fonction en rapport avec le diplôme. Il est donc potentiellement ouvert à des mandatés de CHSCT. Dans le dernier cas de l’équivalence d’expérience, la candidature est examinée sur dossier.

Quatre modules pour faire le tour de la question du travail

Il est à noter que cette formation peut s’articuler avec la formation « Prévention des risques professionnels » de l’Institut du travail, puisque le module n°2 est commun aux deux. Il s’agit d’un cursus adaptable, car pour parvenir jusqu’au diplôme les étudiants peuvent étaler l’obtention des différents modules sur deux années au plus.

Vous trouverez la composition des modules au bas de cet article :

Module 1 : Analyse des risques et complexité du travail
Module 2 : Normes juridiques, responsabilités et positionnement des acteurs
Module 3 : Analyse du travail, évaluation des risques  et action de prévention
Module 4 : Dimensions psychologiques et sociologiques des risques professionnels.

Un DU’ à venir  pour les syndicalistes 

En 2013, une initiative unique a été mise en place pour dix syndicaliste de la CGT Filpac, en collaboration avec le Cnam et l’organisme de formation Emergences. Un programme spécifique leur a été concocté, avec pour objectif, un double diplôme : le DU Analyse du travail et une formation de formateur diplômante. Aucun des candidats syndiqués ne détenant le bac et trois d’entre eux n’ayant pas le niveau CAP, le préalable fut de les former de manière progressive. Emergences s’est d’abord chargé, avec des cours particuliers, d’apprendre à chacun la prise de note et la rédaction de synthèses. Les équipes du Cnam ont ensuite pris le relais pour leur enseigner les bases de l’économie et de la gestion.
Enfin, à l’issue d’un stage de préparation et d’évaluation d’une semaine à l’Institut régional du travail de Strasbourg, le programme visant le double diplôme a pu démarrer.

« Une vraie solidarité s’est construite entre les militants pour progresser ensemble et arriver au bout de ces 650 heures d’enseignement, préparer et soutenir le mémoire de fin d’études », raconte Francis Meyer, encore émerveillé de cette expérience. Au final, sept des militants ont obtenu leur double diplôme. Si l’expérience de ces 18 mois de formation n’a pas été renouvelée, Francis Meyer a pour projet de la relancer en créant son équivalent sous la forme d’un DU’ (prime) « pour aider les syndicalistes à sortir de la liste noire » et leur permettre ainsi de préparer leur reconversion, avec l’appui de l’université.

 

Philippine Arnal-Roux

 

Programme de formation du DU Analyse du travail et risques professionnels (140 heures) :

Module 1 : Analyse des risques et complexité du travail
Tour de table et expériences des participants ; analyse du travail ; risque professionnel ; évolution des modes de production et impact sur les conditions de travail ; apport de la psychologie du travail ; lien prévention-réparation ; normalisation, certification et management de la sécurité ; management des risques.

Module 2 : Normes juridiques, responsabilités et positionnement des acteurs
Origines et finalités des règles ; concepts clés ; responsabilité civile et pénale en matière d’accident du travail et de maladie professionnelle ; faute inexcusable ; méthode d’analyse juridique ; expertise des conditions de travail.

Module 3 : Analyse du travail, évaluation des risques et action de prévention
Méthodologie et présentation des projets de notes d’études : ergologie et analyse du travail ; analyse et évaluation des risques ; approche du préventeur en entreprise.

Module 4 : Dimensions psychologiques et sociologiques des risques professionnels.
Analyse de l’activité du travail et analyse organisationnelle ; travail et relation salariale ; approche ergonomique ; apport de la médecine du travail ; risques psychosociaux ; actualités sur les risques professionnels.

Financement possible : syndical, plan de formation.
Ce DU n’est pas encore inscrit au RNCP.

*ergologie : étude, analyse et mesure de l’activité professionnelle, en vue de son amélioration (définition du Petit Larousse). « L’ergologie est une analyse de l’activité, elle se propose de s’attacher aux problèmes du travail en faisant vivre le point de vue de l’activité », selon Christine Noël, ergonome, chargée de recherche à l’Université d’Aix-Marseille.

Consultez les formations en lien avec cet article :