2016 : année de la formation dans la fonction publique d’Etat

Fin 2015, une circulaire de la ministre de la décentralisation et de la fonction publique, Marylise Lebranchu, a recensé les priorités interministérielles pour la formation professionnelle continue des agents de l’Etat.

Le 2 novembre 2015, le Premier ministre appelait à  une « profonde rénovation » de la gestion des ressources humaines dans la fonction publique d’Etat, afin de « mieux accompagner les parcours professionnels et d’être plus prescriptive pour anticiper davantage les futurs besoins en compétences », annonçant ainsi que la formation constituerait l’un « des piliers » des politiques RH élaborées au cours du 1er semestre 2016. S’il n’est pas fait mention des représentants des agents, ces priorités les concernent au premier chef, notamment concernant les RPS, la mobilité et les parcours professionnels des agents.

Fonction_publique-Etat

Visuel de la carte de vœux pour l’année 2016 de la ministre de la décentralisation et de la fonction publique.

La lutte contre la discrimination et les RPS dans les priorités

Avant de détailler les priorités de la formation interministérielle pour l’année 2016, la circulaire précise l’importance de la formation des cadres de « développer la culture managériale à tous les niveaux, des responsables de l’administration centrale aux cadres de proximité ».  En conséquence, une enveloppe complémentaire a été prévue dans ce but. Les priorités définies pour l’année 2016, sont en réalité une redite et un complément des priorités fixées pour la période 2015-2017.

Par ailleurs, il est précisé que les thèmes mis en avant pour la formation initiale sont « déclinables en formation continue » et notamment : « la lutte contre les discriminations, le racisme et l’antisémitisme d’une part ; la transmission des principes républicains de laïcité et de neutralité d’autre part, et, enfin, la prévention des risques psycho-sociaux. » Chaque structure et école de formation initiale et continue doit les prendre en compte dans ses programmes.

On retiendra dans les nouvelles priorités 2016 : le renforcement de la professionnalisation des conseillers mobilité carrière ; la formation des managers et responsables RH à la politique du handicap et la professionnalisation des fonctions liées au droit. En annexe de la circulaire, des référentiels de formation sont indiqués, détaillant les objectifs poursuivis.

 

Philippine Arnal-Roux

Consultez les formations en lien avec cet article :