Le Cnam lance un mooc sur la formation continue et le dialogue social

Depuis le 19 octobre et jusqu’au 22 novembre 2015, le Cnam propose un mooc, c’est-à-dire une série de cours en vidéos sur internet, consacrés à la formation continue et au dialogue social. Il est accessible à tous et gratuitement. L’objectif est « de comprendre les enjeux et les finalités de la formation continue et le rôle des acteurs sociaux en matière de dialogue social ».

Jean-Marie Luttringer interviewe Benoît Serre au cours de la semaine 3 du mooc sur les enjeux du dialogue social sur la formation continue des salariés.

Jean-Marie Luttringer interviewe Benoît Serre, DRH du groupe Macif, au cours de la semaine 3 du mooc sur les enjeux du dialogue social en matière de formation continue des salariés. (Crédit : www.france-universite-numerique-mooc.fr)

Environ 2,30 heures de travail par semaine

La formation se déroule en cinq modules hebdomadaires, sur cinq semaines donc. Chaque module se compose de cinq à six séquences vidéos de 7 à 10 minutes, présentées par l’un des quatre responsables du mooc (voir plus bas) et rythmées par une ou plusieurs interviews d’interlocuteurs extérieurs (Christian Janin, président de la Copanef, Florence Poivey du Medef, Stéphane Lardy, etc.).
Chaque semaine est ponctuée par une synthèse des acquis sous forme de test à questions à choix multiples et entre chaque séance, les apprenants peuvent échanger avis, interrogations et conseils sur le forum créé pour l’occasion. Au bout des cinq semaines, l’épreuve terminale réussie permettra l’obtention d’une l’attestation de suivi.
L’équipe pédagogique précise que les apprenants devront consacrer environ 2,30 heures par semaine pour suivre avec sérieux le mooc.


Un large public visé

Si 3 500 personnes se sont inscrites pour suivre cette formation en ligne, nous annonce Pascal Roquet, responsable du mooc, leur profil ne sera analysé et connu qu’après la fin de la formation. Dans sa présentation, la formation est destinée aux responsables syndicaux, aux responsables de formation en entreprise ou dans les institutions publiques, à toutes les personnes susceptibles d’exercer un mandat de négociation ou de gestion paritaire, et plus largement à tous les salariés ou professionnels travaillant dans le domaine de la formation professionnelle.
Le mooc étant en accès libre, tout public sensible et intéressé par le dialogue social peut ainsi suivre ces sessions en ligne, sans aucun prérequis exigé.

 

Des professionnels de la formation à l’origine du projet

L’équipe pédagogique du Cnam à l’origine de ce mooc, se compose de :

Pascal Roquet, professeur des universités en sciences de l’ éducation au Cnam ; responsable de l’équipe des métiers de la formation et du master formation des adultes au Cnam. Il anime la première semaine de modules en ligne du mooc.
René Bagorski, directeur du département relations partenariales au sein de la direction de la stratégie de l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) anime la deuxième semaine du mooc.
Jean-Luc Ferrand, enseignant-chercheur à la chaire de formation des adultes du Conservatoire national des arts et métiers anime la quatrième semaine du mooc.
Jean-Marie Luttringer, expert en droit et politiques de formation, initiateur du projet, anime les troisième et cinquième semaines du mooc.


Bientôt une certification sur le sujet ?

Dès les premières semaines, Pascal Roquet a été surpris par l’intérêt porté au QCM qui clôture chaque module hebdomadaire alors qu’il « ne s’agit que d’une attestation  et pas d’un diplôme ». Ce qui traduit sans doute la motivation des participants à tester leurs connaissances en la matière.
Si selon Pascal Roquet, ce mooc a été réalisé à titre de diffusion libre, une certification pourrait être créée dans la foulée sur le sujet du dialogue social et de la formation continue.

Des apports théoriques et pas de cas pratiques

Si l’initiative est appréciable, ce mooc sur le dialogue social et la formation continue ne satisfera pas les professionnels du secteur déjà au fait des réformes et pratiques, car les informations données restent de l’ordre du constat général. « Nous avons souhaité faire le tour de la question, l’état des pratiques et donner une profondeur juridique, historique et sociologique aux questions actuelles sur le dialogue social et la formation professionnelle » explique Pascal Roquet.
L’exposé est en effet très théorique, sans apport de cas pratiques dans lesquels on pourrait, au moins s’identifier, au mieux se projeter. Il manque également des moyens complémentaires d’approfondir les sujets survolés et références citées, comme un support bibliographique ou simplement des liens vers d’autres sources d’information (études sociologiques ou historiques par exemple). 

Des sessions au contenu dense mais généraliste

Si le déroulement de la première semaine du mooc est un peu laborieux, le contenu devient un peu plus dense et mieux structuré à partir de la deuxième, puis de la troisième semaine.
Le module rentre plus dans le concret lorsqu’il aborde le sujet des partenaires sociaux, de leur mission, du processus de négociation en matière de formation professionnelle et des enjeux du dialogue social en la matière.
On notera notamment, les interventions récurrentes de Stéphane Lardy, secrétaire confédéral de Force Ouvrière chargé de l’emploi et de la formation, du DRH du groupe Macif, Benoît Serre et de la secrétaire nationale de la CFDT métallurgie, Odile Denis, chacun apportant son analyse.


Inscription et programme

Les inscriptions se font sur la plateforme FUN du Cnam jusqu’au 21 novembre 2015, sachant que les sessions vidéos ne seront plus disponibles en ligne à partir du 23 novembre 2015.

 

Philippine Arnal-Roux

Consultez les formations en lien avec cet article :